Partagez

Une rencontre avec "son" roi (pv Thorax)
 :: Archives du Forum :: Archives Ponyville Rpg :: Equestria :: Ponyville :: Centre-ville

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Anonymous
Invité
Mar 9 Avr - 23:55
"Oh bah mon intégration a Ponyville ne s'est pas fait facilement tu sais, j'en suis a ma deuxième tentative....la première c'est fini tragiquement pour moi. Je sais parfaitement que s’intégrer est loin d'être simple pour nous et je peux remercier Twilight bien que ton amitié avec Spike a sans doute bien arranger les choses."
Ah les monstres, Zelena en connait un rayon sur les monstres et si les poneys cherchent des monstres, ils n'ont qu'a se regarder dans un miroir pour certains. Pendant un instant la changeling eu d'ailleurs quelques larmes avant de reprendre.
"Crois moi niveau monstre, les poneys pouvaient tout aussi bien se regarder dans un miroir si ils veulent voir des monstres et ils auront été pire que nous au point que Chrysalis me paraissait charmante en comparaison. Comme je te l'ai dit je n'en suis pas a ma première tentative d'intégration, c'était avant que tu ne tente ta chance de ton côté. J'avait même trouvé un compagnon poney qui connaissait ma vrai nature et on aura même eu un enfant du même type que celui qui ne tardera pas a naître. Je n'avait plus besoin de me nourrir de l'amour par la force et j'était même devenu une voisine exemplaire mais le jour ou un des voisins m'a surpris sous ma vrai forme....eh bien j'ai retrouvé mon compagnon sur le sol de notre maison. Il avait été battu jusqu'a le tué et quand a l'enfant...eh bien tu entrerait dans une rage folle si je te disait ce que l'un d'eux lui a fait."
Marquant une pause, Zelena avait crut que la rancœur serait parti depuis qu'elle était avec Big mais la douleur était encore présente bien que moins douloureuse avec le temps et surtout l’événement a venir.
"Ce jour la, j'ai compris qu'on auraient beau prendre n'importe quel forme plus agréable pour leurs yeux, ils nous repousseraient quand même. Du coup je n'ai plus chercher a dissimulé mon apparence et quand Twilight m'a proposé de vivre a Ponyville, je n'ai pas laissé le choix aux habitants concernant ma présence. Ils n'étaient pas vraiment fans de moi comme tu t'en doute mais comme ils n'avaient pas le choix, ils ont fini par se faire a ma présence et certains ont commencé a me respecter. Chrysalis non plus ne voulaient pas laisser le choix aux poneys de nous accepter de leurs plein grès ou par la force donc dans un sens, c'est ce que j'ai fait sans faire d’enlèvements bien sûr."

Quand aux faits que les changelings cherchent de nouveaux repères, de nouvelles raisons de vivre et d'exister...bah Zelena était dans le même cas et elle a l'impression d'être proche de ses objectifs.
"Nous sommes tous comme ca Thorax. C'est bien de fraternisé avec les autres peuples mais en tant que roi et dirigeant, il va falloir que tu t'impose et pas uniquement envers les nôtres. Rappelle aux princesses les promesses qui ont étaient faites et insiste sur notre intégration si ils veulent que la paix continue que ca leurs plaisent ou pas. Nous devrons de toutes façon nous battre pour obtenir nôtre intégration alors autant faire ce qu'il faut pour ne pas en venir aux armes."
Ah la ruche qui serait devenue un havre de paix et d'harmonie...bah Zelena appelle cela une prison doré. Les activités se sont peut être diversifiées mais ca ne change pas le fait que les changelings sont quand même réduits a l'isolement.
"Moi j'appelle ca une prison doré. Tu peux bien en changer la décoration ou les activités mais ca reste une prison qui nous garde a l'isolement. Malgré ses défauts, Chrysalis l'avait au moins compris et aura tout fait pour que cela change. Je me suis souvent poser la question si ca aurait été si mal que cela si tu avait laisser Chrysalis allait jusqu'au bout de ses projets. Tu va surement me dire que les poneys ne nous auraient pas pardonner cela mais ils ne nous aimaient pas de toute façon et si une harmonie avait put voir le jour même sous la contrainte au début...eh bien qui se serait plaint de la façon donc elle s'y serait prise?"
Dit comme ca, on pourrait croire que Zelena garde un profond respect pour Chrysalis et c'est totalement le cas. Chrysalis n'aura pas était la dirigeante la plus aimée mais elle était moins un monstre pour Zelena que les poneys qui lui auront tout pris en tuant tout ceux qu'elle aimé y compris son compagnon qui n'avait eu pour seul crime d'avoir aimé une changeling.
"Bah Twilight m'a donner du boulot dans son école et comme tu l'a compris, je ne vais pas tarder a devoir m'occupé d'un nouveau arrivant d'ici quelques jours. Quand a mon alimentation, un ami changeling me livre un miel spécial qui me permet de vivre normalement mais a vrai dire, cela risque de devenir obsolète avec le temps."
Ah la fameuse question de savoir qui est le père du futur enfant a naître, Thorax risque de tomber le cul par terre quand il va savoir l'identité du père.
"Tu est tout pardonné et pour le père, tu le connait peut être. C'est Big Mcintosh, le frère aîné d'Applejack. Le père n'est donc pas un changeling et au cas ou tu te poserait la question, il y a de grandes chances que l'enfant soit a moitié changeling et poney. Il s'avère que les embryons issus en partie d'un poney se développent plutôt bien malgré notre biologie différente de la leur."
Dreamer Scene
Age : 20
Date de naissance : 25/05/1998
Localisation : Près de à capitale
Date d'inscription : 24/11/2018
@Crédit : Falloutmuse
Plutôt VO ou VF ? : VF en force
Personnage MLP Préféré : 3) Sunset Shimmer
2) Starlight Glimmer
1) Trixie
Ven 12 Avr - 18:33
« Oh bah mon intégration à Poneyville ne s'est pas faite facilement, tu sais. J'en suis à ma deuxième tentative....la première c'est finie tragiquement pour moi. Je sais parfaitement que s’intégrer est loin d'être simple pour nous et je peux remercier Twilight bien que ton amitié avec Spike à sans doute bien arrangé les choses. »

Il ne pouvait le nier. Si Thorax se sentait redevable à bien une personne en ce monde, c’était bien ce courageux petit dragon violet. Un ami comme tout le monde en rêverait. Car il n’avait pas fait que lui simplifier la tâche. Non, en fait, sans lui, Thorax serait sans doute devenu un horrible monstre fou, affamé d’amour et de haine, au fond de sa grotte gelée.

Thorax fut partagé par ses propres souvenirs, et ce qui arrivait à la changeline en se remémorant les siens. Une petite perle scintilla au coin de son œil. Il lui fallut un temps pour reprendre et raconter son histoire. Thorax en était pourtant déjà touché :

« Crois-moi. Niveau monstre, les poneys peuvent tout aussi bien se regarder dans un miroir si ils veulent voir des monstres et ils auraient été pire que nous, au point que Chrysalis me paraitrait charmante en comparaison. »

Ces mots… Ils étaient si percutants que le chef de la ruche entendit son cœur donner un coup iolent à sa cage thoracique. La rancœur dans sa voix était terrifiante…

Elle entra dans le vif du sujet :

« Comme je te l'ai dit je n'en suis pas à ma première tentative d'intégration. C'était avant que tu ne tente ta chance de ton côté. J'avait même trouvé un compagnon poney qui connaissait ma vraie nature et on aura même eu un enfant du même type que celui qui ne tardera pas à naître. Je n’avais plus besoin de me nourrir de l'amour par la force et j’étais même devenue une voisine exemplaire. Mais le jour où un des voisins m'a surpris sous ma vraie forme....eh bien j'ai retrouvé mon compagnon sur le sol de notre maison. Il avait été battu jusqu'à être tué. Quand à l'enfant...eh bien tu entrerais dans une rage folle si je te disais ce que l'un d'eux lui a fait. »

Thorax n’en crû pas ses oreilles. Alors il n’était pas le seul à avoir essayé de quitter la ruche et de vivre pour lui et non pour une affreuse reine. Mais de ce qu’elle lui révéla, cela ne s’était pas passer aussi bien pour elle que pour lui. Alors c’était possible ? De subir de telles horreurs ? Et elle les a vécu… Comment cela se faisait-il ? Pourquoi ? Des poneys étaient-ils réellement capable de cela ?
En vérité, cela ne devait être qu’un retour de bâton. Une retombée. Et il fallait que cela soit une changeline repentie et devenue une bonne personne qui en subisse les pires conséquences…
Elle acheva sur cette conclusion :

« Ce jour-là, j'ai compris qu'on aurait beau prendre n'importe quelle forme, plus agréables, pour leurs yeux, ils nous repousseraient quand même. Du coup je n'ai plus cherché à dissimuler mon apparence et quand Twilight m'a proposé de vivre à Poneyville, je n'ai pas laissé le choix aux habitants concernant ma présence. Ils n'étaient pas vraiment fans de moi comme tu t'en doute mais comme ils n'avaient pas le choix, ils ont fini par se faire à ma présence et certains ont commencé à me respecter. Chrysalis non plus ne voulaient pas laisser le choix aux poneys de nous accepter de leurs plein grès ou par la force donc dans un sens, c'est ce que j'ai fait sans faire d’enlèvements bien sûr. »

Non… Elle se trompait. Chrysalis ne rêvait que de dominer les autres, laissant parler son ambition et sa haine. C’est d’ailleurs pour cela que les changelins sont devenus des êtres violents et détestables. En fin de compte, Thorax sentit alors une pointe de colère le gagner. Son regard changea. EN particulier lorsqu’elle lui répondit :

« Nous sommes tous comme ça Thorax. C'est bien de fraterniser avec les autres peuples mais en tant que roi et dirigeant, il va falloir que tu t'impose et pas uniquement envers les nôtres. Rappels aux princesses les promesses qui ont été faites et insiste sur notre intégration, si ils veulent que la paix continue. Que ça leur plaise ou pas. Nous devrons de toute façon nous battre pour obtenir nôtre intégration alors autant faire ce qu'il faut pour ne pas en venir aux armes. »

Cette fois, Thorax s’indignait. Ses mâchoires se serraient. Ses muscles commençaient à se contracter et il essayait, tant bien que mal de se contenir. Ce n’était pas dans ses habitudes de s’énerver ainsi. Mais il fallait croire que la colère était contagieuse. Son interlocutrice en était remplie. Et par ses mots, elle le gagnait :

« Moi j'appelle ça une prison dorée. Tu peux bien en changer la décoration ou les activités mais ça reste une prison qui nous garde en l'isolement. Malgré ses défauts, Chrysalis l'avait au moins compris et aura tout fait pour que cela change. Je me suis souvent poser la question si ça aurait été si mal que cela si tu avais laissé Chrysalis aller jusqu'au bout de ses projets. Tu vas surement me dire que les poneys ne nous auraient pas pardonné cela mais ils ne nous aimaient pas de toute façon et si une harmonie avait put voir le jour même sous la contrainte au début...eh bien qui se serait plaint de la façon donc elle s'y serait prise? »

Il fallait que cela s’arrête. Elle allait trop loin. Thorax se redressa et frappa la table le plus fort qu’il le put, la faisant trembler, renversant son verre d’eau et faisant tomber ses couverts. Un peu de sauce s’était rependue sur le mobilier. Thorax regarda sa congénère dans les yeux. Il était furieux. Et il n’allait pas rester ainsi les sabots croisé à se contenir et se taire. Il parla bien plus fort qu’il ne l’aurait voulu :

« Comment peux-tu dire des choses pareilles ?! Chrysalis ne voulait rien d’autre que satisfaire sa soif de pouvoir sur le royaume. Elle ne pensait qu’à faire de nous de bons soldats à sa solde. Elle n’était qu’un tyran fou de colère et de vengeance. Elle n’a même pas essayé de se faire comprendre par les poneys. Elle ne savait que détruire et dominer. C’est son égoïsme qui nous a valu d’être haït de tous. Regarde ce que ça t’as coûté ! Si elle n’avait pas attaqué Canterlot, nous aurions eu une chance de vivre en bon terme avec les poneys Et rien de tout ce qui nous est arrivé n’aurait jamais eu lieu ! Aujourd’hui, c’est à nous de réparer les pots cassés. De réparer ses fautes et le mal qu’elle a fait. Et tu voudrais que je fasse comme elle ? »

Une autre montée de colère poussa Thorax à frapper le sol de ses sabots en grognant. Il fallait qu’il se calme. Cela ne lui ressemblait pas du tout. Pourquoi les souvenirs de Chrysalis l’énervaient autant ? Sans doute lui en voulait-il. Mais c’est étrange. Ce n’était pas de la colère qu’il avait ressenti le jour où il l’avait vaincu avec ses amis. Non c’était… De la compassion. Mais alors, où était-elle passée ?
Il s’en voulait de s’être emporté come cela. Il remit son tabouret debout, ainsi que son verre et il ramassa son couteau et sa fourchette. Il reprit, d’une voix presque tremblante :

« Je te demande pardon… Je ne voulais pas me mettre en colère. Je suis d’autant plus désolé de ce qui t’es arrivé par le passé. Mais, je voudrais que tu comprennes que je ne veux plus jamais subir de conflit entre nous et le reste d’Equestria. Plus jamais. Et ce n’est pas en nous imposant que nous serons acceptés. Je ne veux et ne peux pas me le permettre. Nous sommes un peuple pacifique, aujourd’hui. Nous ne nous nourrissons plus de l’amour des autres créatures comme des parasites. Nous nous devons de nous montrer sous notre meilleur jour. Je ne dis pas que nous devons nous cacher comme avant, bien au contraire. Nous devons montrer aux poneys que nous n’avons pas besoin de nous cacher, plus maintenant. Et encore moins que nous devons faire usage de violence ou de soumission. »

Il avala sa salive car il allait aborder un sujet délicat :

« Je suis sincèrement content que cela fonctionne entre Big Mac et toi. Je suis sûr que vous formerez une belle famille… Mais… si jamais il arrive quelque chose… Je ne sais pas ce que tu as fais après ce qui t’es arrivé, mais je peux sentir ta colère. Et je ne veux pas que tu fasses du mal à qui que ce soit. Surtout à toi-même. »

Il but une longue gorgée d’eau pour se remettre de ce qu’il venait de lui dire. Il retrouva sa mine conciliante :

« Et puis, du moment que les gens t’apportent l’amour don nous avons tous besoin, c’est ce qui compte. Que pourrait-il arriver de mal ? »

Il essaya de sourire. Malgré sa colère tue et le pincement quand à ce qu’il venait de lui dire, la sincérité mit du temps à monter jusqu’à son visage. Mais au final, il avait comprit qu’il n’avait pas vraiment de raison de s’inquiéter.

Il voulu achever :

« Tu sais, un jour viendra où tous les changelins pourront voyager et vivre parmi tous les peuples sans craindre d’être rejeté. Pour l’instant, notre peuple ainsi que les autres à l’extérieur ont encore peur de l’autre. Chacun reste sur ses gardes. C’est pour ça que nous restons à la ruche pour le moment. Mais petit-à-petit, qui sait ? Puffy et toi ne serez plus les seuls à vivre ici ! »

Thorax rêvait réellement de ce monde en harmonie. Où chaque changelin vivrait au fil de ses envies, sans se sentir exclu. Ils vivraient où bon leur semble, au milieu de n’importe quel espèce. Dans n’importe quelle cité, ville ou village.

Et cela, il en était convaincu, arrivera sans aucune violence, ni main forcée.


Une rencontre avec "son" roi (pv Thorax) - Page 2 Thorax11
Invité
Anonymous
Invité
Sam 13 Avr - 0:53
Eh bien heureusement que Zelena n'avait pas le pouvoir d'empathie même auprès de Thorax car sinon l'énervement du roi changeling aurait put lui être néfaste au point de lui faire mal et pas uniquement moralement. D'ailleurs au bout d'un moment le leader des changelings ne put retenir ses émotions et laissa sa colère sortir au point que leurs voisins de table avaient dut s'en apercevoir. Bon il faut dire que Zelena avait peut être été trop loin dans ses paroles et il est clair que ce ne sont pas des remarques a faire a celui qui est sensé être son supérieur hiérarchique. Pourtant quand elle avait donner son point de vue sur la ruche, ce n'était pourtant pas dit en mal mais un simple ressenti personnel. Cela dit Zelena pouvait facilement comprendre que parler de Chrysalis comme quelqu'un qui aura voulu faire changer les choses même en imaginant qu'elle ai voulu faire le bien en faisant quand même un mal nécessaire...eh bien c'est une façon de voir les choses que même les changelings actuels ont dut mal a avoir même avec du recul.
"Je l'ai été aussi folle de colère et de vengeance. C'est vrai qu'elle n'a pas essayé de se faire comprendre des poneys ou dut moins a notre connaissance...cela dit j'ai envie de dire que vu que les poneys ne nous aimaient pas et ne voulez pas non plus essayer de nous comprendre...eh bien pourquoi es qu'elle aurait dut le faire? En revanche détrompe toi, l'invasion de Canterlot n'avait pas débuté au moment ou mon drame familial est arrivé. Je ne dit pas que tu devrait faire comme elle et je suis loin de vouloir un conflit. Même si je ne plaignait pas les poneys qui auraient dut subir la tyrannie de Chrysalis, je sais qu'on ne peut pas lui pardonner son comportement envers nous."
Quand Thorax fini par s'excusé pour son coup de colère, Zelena essaya de lui faire comprendre qu'elle ne lui en voulait pas. Il avait été franc avec elle et c'est une qualité que la changeling apprécie même quand les paroles prononcées ne sont pas agréables a entendre.
"Je ne veux pas plus de conflit avec Equestria que toi. Il est clair que nous n'avons pas la même façon de voir les choses. Quand au fait que tu pense que ce n'est pas en nous imposant que nous serons acceptés, je ne suis pas tout a fait d'accord avec toi. Quand j'ai dit qu'il faut s'imposer, le fait que nous soyons un peuple pacifique n'enlève rien a cela. Nous avons autant le droit de vivre et de parcourir Equestria qu'eux et dans ce sens, ils n'ont aucun endroit de nous demander de vivre a l'écart, pas plus que nous n'aurions le droit de leur demander cela. Je sais que notre nouvelle forme pour la majorité a permis bien des changements positifs mais de la façon donc je voit les choses, elle a aussi donné une excuse aux poneys pour ne pas nous accepter. Si nous avions eu toujours ce besoin de nous nourrir d'amour et qu'on auraient put leur faire comprendre que ce n'est pas par plaisir qu'on devaient le voler, peut être qu'ils nous auraient tolérés un peu plus dés le moment ou nous n'aurions plus eu recourt aux mensonges pour se nourrir. En revanche je suis d'accord avec toi sur le fait que nous devons éviter d'avoir recours a la violence ou la soumission."
Oh ca oui, Zelena avait encore de la colère en elle mais elle avait aussi de la crainte que le passé revienne au galop et que ses efforts actuels ne soient réduits a néant. Quand a ce que Zelena a fait aux poneys responsables du meurtre de son ex compagnon et enfant, la changeling se disait que Thorax n'aimerait sans doute pas entendre la réponse.
"Je ne pourrait jamais me faire plus de mal que ce que les poneys m'en auront fait. Je me doute que tu n'a sans doute jamais vécu cela mais je dit qu'aucun parent ne devrait avoir a enterrer son enfant. Quand a ce que j'ai fait a celui qui était entrain de l’éventrer quand je lui suis tombé dessus...eh bien je lui ai réservé exactement le même sort. Je t'avouerait que j'ai toujours la crainte que ce qui est arrivé dans le passé ne recommence a nouveau avec la famille que j'essaye de construire avec Big. Je comprend que tu ne veuille pas que je fasse du mal a quelqu'un mais si ca devait recommencer, dit toi que si c'était a refaire...eh bien je n'aurait pas la moindre pitié envers le responsable au point que même ta présence ne serait pas suffisante pour m'empêcher de le punir a ma façon. A la limite la seul chose qui changerait est que je n'en voudrait pas a tout les poneys pour cela."
Tout comme Thorax, Zelena aussi était franche et avait totalement conscience de ce qu'elle serait capable de faire si jamais le passé devait se répéter. Peut être aurait il était préférable de ne pas le dire a Thorax mais il avait le droit de savoir ce genre de choses. Quand a ce qui pourrait arriver de mal...eh bien Thorax devrait en avoir une petite idée.
"Que pourrait il arriver de mal...c'est ce que mon défunt compagnon me disait aussi quand il voyait la vie que nous avions. Big m'a promis qu'il ne laisserait personne faire du mal a notre enfant ou a moi...mais mon ancien compagnon le disait aussi, ca n'a pas empêcher d'autres poneys de l’abattre pour le seul crime de m'avoir aimé. Je pensais que la colère et la douleur partiraient depuis que je suis avec Big mais j'ai toujours cette crainte."
Ah Thorax, il était bien optimiste de croire que les changelings pourront voyager et vivre parmi tout les peuples. Bon il y a des chances que cela arrive mais dans combien de temps? Une semaine? Un mois? Un an ou même une centaine d'années?
"C'est une vision bien optimiste que tu me raconte et j'aimerait franchement que tu ai raison mais je reste persuadée que tout cela ne nous tombera pas du ciel sans que nous n'ayons besoin de rien faire pour que cela change. Je ne sais pas pour Puffy mais moi quand j'ai rejoint Ponyville et que j'ai imposé ma présence avec le soutient de Twilight, je n'avait de toute façon plus rien a perdre. Je n'avait plus de reine ni de mère, plus de famille sauf si on part du principe que nous sommes tous frères et soeurs vu que nous avons tous Chrysalis comme génitrice et je n'avait plus de maison non plus dans le sens ou je ne considérait plus la ruche comme mon foyer depuis longtemps. Même ta montée au pouvoir en tant que roi m'aura privé du rôle que j'aurait dut avoir dans la ruche...oui c'est ironique mais je faisait partie de la caste qui contenait les futurs reines."
Es que Zelena en voulait a Thorax de l'avoir privé d'un avenir qui aurait dut être le sien? Pas spécialement en vérité car même si elle aurait accepter son rôle de reine sans se plaindre, un tel rôle ne l'aurait sans doute pas permis d'être aussi libre qu'elle l'est maintenant.
"D'ailleurs en parlant de cela, je me pose quand même une question même si on croirait que la réponse est toute simple. A ce qu'on dit, tu aura vécu un bon moment a l'empire de cristal et visiblement ils avaient finis par t'accepter. Pourquoi avoir choisi l'isolement avec les nôtres même après le départ de Chrysalis alors que tu aurait put retourner a l'empire de cristal pour continuer ta vie la bas? Je n'était pas la seule a être une éventuel futur reine et l'une d'elles auraient put prendre les choses en main même avec ta façon de voir les choses. Es que tu regrette parfois d'avoir accepter une tâche qui n'est tout de même pas facile a porter au quotidien?"
Dreamer Scene
Age : 20
Date de naissance : 25/05/1998
Localisation : Près de à capitale
Date d'inscription : 24/11/2018
@Crédit : Falloutmuse
Plutôt VO ou VF ? : VF en force
Personnage MLP Préféré : 3) Sunset Shimmer
2) Starlight Glimmer
1) Trixie
Sam 20 Avr - 9:16
Après un tel accès de race, Thorax se sentait comme un boxeur a qui l'on venait d'infliger un uppercut bien placé. Ce que lui dit sa congénère par la suite ne fit qu'amplifier cette impression.

A présent, il était simple de comprendre quel genre de de personne était cette changeline. Sa similitude avec leur ancienne reine monstrueuse ne s’arrêtait pas à son apparence. Elle ressentait la même haine. Cette fureur destructrice qui a poussé Chrysalis à devenir un monstre sans cœur. Seulement, elle était différente. Thorax le savait, à présent. Elle n'avait pas son ambition démesurée, elle n’était pas un être de pouvoir. C’était simplement une mère qui avait perdu ce qu’elle avait de plus précieux que monde. Au fond, c’était compréhensible. Thorax finissait par se dire qu'il y avait une certaine légitimité à faire cela. Cependant, rien, jamais, ne justifierait d’ôter la vie à un autre être. C'est pourquoi… Thorax voulu la mettre en garde. Il voulu lui dire que si elle voulait attenter à la vie d'un autre poney ou de n'importe quelle créature d’Equestria, il ferait ce qu’il doit faire. Mais il ne voulait pas. Il désirait plus que tout lui faire confiance. Et faire confiance à l'univers. C’était dans son idée de créer un monde d’amitié et d'harmonie.

Dans tout ce qu’elle lui avait dit, il y avait du vrai. Mais Thorax ne pouvait accepter certaines choses. Que Chrysalis ai voulu faire le bien, que les poneys n'ont pas essayé de les comprendre et l'auraient jamais fait. Nous ne sommes plus une simple armée. Nous sommes des êtres vivants avec des émotions, des rêves et des peurs.

Même elle, qui n'a pas changé avec les autres, le chef de la ruche en était persuadé, en avait aussi. Si Thorax avait bien une chose à garantir, qui s’accorderait à merveille avec son idéal, ce serait de lui promettre que ses craintes n'arriveront plus jamais. Cela, il lui dit. Thorax posa un sabot amical sur l’épaule de sa consœur et lui jura :

« J'entends ce que tu me dis. Ta vision des choses. Ce que tu penses du passé, du présent et de l'avenir. Tout ceci est lié à tes sentiments. Car même si tu as choisi de rester ainsi, tu, et même nous, ressentons des émotions qui nous appartiennent. C'est bien grâce à cela que j'ai pu changer moi-même. Et en tant que chef, en tant que changelin, mais surtout, en tant qu’ami, je te promets que plus jamais il n'arrivera ce que tu as subit. Je ferai tout pour. »

A présent, il se sentait parfaitement bien. Il se sentait lui-même. Il espérait sincèrement qu’elle écouterait ses mots.
Et puis, elle lui posa une question à laquelle lui-même n'avait pas réellement pensé avant :

« D'ailleurs en parlant de cela, je me pose quand même une question même si on croirait que la réponse est toute simple. À ce qu'on dit, tu aura vécu un bon moment à l'empire de cristal et visiblement ils avaient finis par t'accepter. Pourquoi avoir choisi l'isolement avec les nôtres même après le départ de Chrysalis alors que tu aurait put retourner à l'empire de cristal pour continuer ta vie la bas ? Je n'était pas la seule a être une éventuelle futur reine et l'une d'elles auraient put prendre les choses en main même avec ta façon de voir les choses. Est-ce que tu regrette parfois d'avoir accepter une tâche qui n'est tout de même pas facile a porter au quotidien ? »

En effet, il n'y avait jamais réfléchi. Au moins, il ne pouvait qu’être honnête. Il hésite longuement avant de finir par dire, hésitant :

« Éh bien… j'ai simplement senti que c’était la destinée. J'ai eu l'impression que mon rôle était de guider les nôtres vers un avenir meilleur. C'est tout. J'ai juste eu ce sentiment. »

Cependant, même si sa vie actuelle n'avait été dirigée que par cette impression floue et incertaine, il n’avait aucun regret :

« Non, je ne regrette pas. Parce que je n’ai rien perdu. Ce n'est pas parce que je ne vis plus a l’Empire que j'en ai perdu les souvenirs et les amis que je m'y suis fait. Je continue d'entretenir les liens que j'y ai construis. Ça été le point de départ de ma nouvelle existence. »

Il pose un avait sur son cœur et de remémore ce qu’il y a vécu, le sourire aux lèvres :

« Tant que je n'oublie rien, c'est tout ce qui compte. »


Une rencontre avec "son" roi (pv Thorax) - Page 2 Thorax11
Invité
Anonymous
Invité
Sam 20 Avr - 11:30
Même si il n'avait rien dit en sachant ce que Zelena, la changeling se doutait que Thorax n'aurait pas tolérer que l'on prenne la vie de quelqu'un d'autre même si il s'agissait d'un véritable monstre en puissance. Même Celestia lui avait fait comprendre sans le dire vraiment que la changeling n'aurait même pas put obtenir une justice de la part des princesses alicornes. D'ailleurs quand on sais qu'elles n'osent même pas mettre fin a la vie d'êtres les plus dangereux du monde qui ont essayé de le détruire comme Tirek...bah autant dire qu'un psychopathe de seconde zone aurait put continuer sa petite vie de monstre sans avoir a craindre qu'un garde vienne toquer a sa porte. Oui Zelena avait été comme Chrysalis ce jour la mais qu'es qu'il y a de mal a cela? Zelena mériterait peut être une médaille pour avoir débarrasser Equestria d'un monstre tueur d'enfants qui aurait surement continuer sa sinistre passion. De toute façon Thorax ne pouvait pas le savoir mais c'est dans une souffrance extrême que l'on se rend compte des limites que l'on ai capable de franchir quand la rage et le chagrin a pris la place sur tout le reste.

A présent c'était Thorax qui faisait la promesse que les événements du passé ne refassent pas leurs retours a nouveau envers la nouvelle famille. Zelena ne pouvait qu'être touché tout comme elle l'aura était avec Big mais au fond elle savait très bien que même Thorax ne peut pas faire uniquement des promesses qu'il est vraiment certain de pouvoir tenir, pas plus que les princesses alicornes n'en sont capables.
"C'est gentil de me dire cela Thorax ou devrait je dire mon frère d'une certaine manière. Cela dit nous devrions savoir tout les deux que c'est le genre de promesse que ni toi ou même les princesses alicornes peuvent promettre sans avoir la certitude qu'ils pourront y faire quelque chose...les menaces et les monstres les plus redoutables sont celles que nous ne voyons pas venir et que nous n'identifions qu'une fois que le mal est fait. Quand tu sera a la ruche, tu ne pourra pas veiller sur moi ou ma famille mais je te demanderait quand même de faire en sorte que cela n'arrive jamais a aucun des nôtres a la ruche. Ce que j'ai subit, je ne le souhaiterait même pas aux gens que je n'aime pas."
Ah mais pourquoi Zelena ne pouvait pas croire en l'avenir, en un simple espoir ou même en ce qui pourrait être une illusion? Tout simplement parcequ'elle y avait crut auparavant , elle y avait vraiment crut très fort et le retour de bâton n'en aura été que plus douloureux. Envers Big, elle ne fermait peut être pas son coeur comme Chrysalis l'avait fait mais elle avait décider d'être prudente et de s'attendre a toutes les éventualités et de ce qu'elle ferait en conséquence.

Ah la destinée, encore quelque chose auquel Zelena préfère ne pas croire car si le destin peut être bienveillant, qu'en serait il si le destin d'une personne serait de souffrir a chaque fois qu'elle essaye d'avoir quelque chose de bien dans sa vie? Hey oui, la destinée est bien trop souvent a double tranchant et la destinée aura mener a la folie destructrice bien des personnes malheureuses.
"Pourtant tu est une preuve vivante que le destin n'est pas écris a l'avance. Si on se base au rôle que tu avait dans la ruche a l'époque, ton destin aurait dut être de rester dans la caste des "drones" jusqu'a la fin de ta vie et cela quand bien même il parait que tu n'était pas très doué pour ce rôle. Tu dit que tu a l'impression que tu devait faire tout cela pour les nôtres mais peut qu'au fond...bah tu voulait aussi te prouver a toi même que tu était capable d'être meilleur que le destin donc ta naissance avait au départ décidé pour toi. Je ne croit plus en la destinée depuis longtemps en ce qui me concerne mais il faut croire que ton intuition ne t'aura pas trahi ce jour la."

Ainsi Thorax n'avait pas le moindre regret sur la décision qu'il avait pris ce jour la? Pourtant n'importe qui dirait qu'il avait au moins perdu sa liberté de faire ce qu'il a envie de faire de sa vie et c'est justement les souvenirs qu'il avait de l'empire de cristal qui auraient put faire croire a Zelena que le roi changeling aurait put regretter ses choix.
"Notre passé et nos souvenirs sont bien souvent ce qui nous aident a avancer que ce soit en bien ou en mal. Nous ne sommes rien sur notre passé et souvenirs même si certains voudraient que l'on les oublient quand ces derniers ne sont pas heureux. Quoi qu'il en soit, je part quand même du principe qu'il t'aura fallu du courage pour quitter l'empire de cristal et faire face a Chrysalis. De la façon donc je voit les choses, elle t'aurait tué avec une facilité absurde si l'amour que tu avait en toi n'avait pas put être converti en une véritable force. Je croit qu'elle même ne l'a pas vu venir ou n'en soupçonnait pas la possibilité, elle aurait sans doute fait en sorte de contrer une tel puissance dans le cas contraire. Il faut croire que c'est son ignorance des différentes facettes de l'amour qui t'aura sauvé."
Certains poneys auront sans doute crut a un miracle ou une intervention divine mais la croyance en ce genre de choses ne fait pas partie des croyances de Zelena et comme peut être d'autres, elle avait réfléchi longtemps a ce qui avait bien put se passer pour que Thorax puisse déclencher un tel Deus Ex Machina.
Contenu sponsorisé
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Archives du Forum :: Archives Ponyville Rpg :: Equestria :: Ponyville :: Centre-ville
Une rencontre avec "son" roi (pv Thorax)

Sauter vers: